Nouvelle politique de Google sur les « rich snippets ».

Antoine GénérauRéférencement & Contenu WebLeave a Comment

Vérification des rich snippets

Google a récemment mis en place un nouveau système de pénalités visant les « rich snippets » considéré comme faux ou spammeur. Cette mise à jour a pour but de viser les sites qui utilises les rich snippets pour faire du SEO black-hat. Cependant les facteurs de ciblages ne sont pas, à ce jour, spécifiquement connus. Si vous ne savez-pas si vos snippets respectent les règles de Google ou que vous ne savez pas ce que sont les rich snippets, je vous invite fortemment à lire cet article.

Un rich snippet, c’est quoi ?

Les rich snippets on pour but de mettre en avant des informations supplémentaires de votre site, dans les résultats de recherche. La définition exacte de Google est la suivante :

« Les rich snippets ont été pensés pour synthétiser le contenu d’une page de manière à faciliter la compréhension de l’utilisateur du contenu des pages présentes dans les résultats de la recherche ».

Données structurées

Bien évidemment, ces informations complémentaires permettent d’attirer l’attention et donc d’améliorer le taux de clics. Si vous n’avez pas entendu parler des rich snippets et que vous n’en avez pas sur votre site, vous passez à coté d’un juteux trafic.

Quelles informations sont concernées par les Rich Snippets ?

Auteur : Photo de l'auteur, Google + cercles Rich Snippets photo de l'autheur
Personnalité : Photos, postes, contact, information Rich Snippets Personnalité
Produits : Notes, image et prix Rich Snippets produits
Entreprises et Organisations : Localisation, avis clients, d'autres informations peuvent aussi apparaître ici comme par exemple une fourchette prix pour un restaurant. Rich Snippets entreprises et organisations
Recette : Photo, recette, note, temps de préparation, calories Rich Snippets recette
Musique : Paroles et lien de lecture Rich Snippets musique
Vidéos : Vignette Rich Snippets vidéos

Comment avoir des Rich Snippets sur votre site

Les rich snippets sont le résultats d’un intégration correcte des données structurées sur un site. En signalant les informations de votre page à Google, vous permettez au moteur de recherche de montrer les informations importantes de votre page aux internautes.

La ou ça devient intéressant c’est qu’il n’y a aucun bouton au sein des CMS qui permettront d’implémenter ces données structurées automatiquement. Il faut donc passer par une étape de codage en dur en suivant les guidelines du format que vous préférez. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l’article « Introduction to Structured Data » (article en anglais).

Enfin, ce qu’il faut savoir c’est que mettre en place des données structurées ne garantie pas automatiquement que des rich snippets seront affichés pour votre site dans les résultats de recherche. Cela rend juste possible leur affichage, le dernier mot appartenant toujours à Google.

La checklist pour ne pas être sanctionné par la pénalité de Google sur les Rich Snippets

Voici donc la checklist qui vous permettra de vérifier que tout est en ordre au niveau de vos rich snippets, que vos données structurées ont bien été validées par Google et que les points majeurs d’attention sont adressés.

Les outils à utiliser

1. Section « Données structurées » de la Search Console

Tout d’abord vérifier la section « Données structurées » que vous trouverez dans votre search console. C’est ici que vous verrez les différents types de données structurées identifiées par Google sur votre site. C’est aussi ici que vous pourrez identifier les erreurs ou problèmes techniques relatifs à ces données structurées.

Données Structurées dans la Google Search Console

2. L’outil de test des données structurées

L’outil de test des données structurées vous permet de vérifier vos données structurées et de vous assurer que Google les comprend ( Rich Snippets, meta data, informations sur l’auteur et Pagemaps). Cet outil vous indiquera :

  • Les rich snippets trouvés sur une page spécifique
  • Le PageMap associé à la page
  • Les Meta tags trouvés sur la page
  • Les informations sur l’auteur trouvées sur la page
  • Les clés disponibles pour restreindre ou trier les résultats de recherche
  • Un aperçu de la page des les résultats de recherche
  • Des exemples de données structurées pour afficher des informations spécifiques
Tester vos données struturées

Les erreurs à éviter

1. Le contenu caché

La première chose a éviter sont les rich snippets dont le contenu est visible dans les résultats de recherches mais pas sur la page. Même si les données que vous souhaitez afficher ne correspondant pas exactement à la charte graphique de votre site, n’utiliser pas de CSS, value-title ou display:none et quelconque autre moyen pour masquer ces données sur votre page. C’est exactement de que Google pénalise.

2. Les données structurées qui ne correspondent pas au contenu de la page

Veillez à ce que les données structurées correspondent bien au contenu de la page, que ce soit le bon produit, le bon événement, le bon article associé aux données structurées. Google a mis en place les rich snippets afin de faciliter la compréhension du contenu des pages. Donc, si les rich snippets sont différents du contenu de votre page, Google les considérera comme trompeurs ou manipulateurs.

3. Avoir des formats de données structurées différents sur une même page

Assurez vous que vos rich snippets n’utilisent qu’un seul type de format pour une même page afin que Google les identifie facilement et correctement.

4. Association (nesting) incorrecte

Certains éléments de vos données structurées peuvent inclurent d’autres éléments. Par exemple, un avis de restaurant peut inclure la personne qui a écrit cet avis comme auteur. Dans ce cas vous pouvez transmettre cette information à Google en associant les informations sur la personne dans les données structurées correspondant à l’avis.

Les associations incorrectes sont des erreurs techniques qui ne sont pas directement liées au spamming, donc moins pénalisées. Néanmoins elles empêchent l’interprétation correcte par Google de vos données et peuvent donc potentiellement vous desservir. Vous pouvez consulter les recommandations de Google sur ces associations (nesting).

Voila, cet article touche à sa fin. Il est désormais temps pour vous d’aller vérifier que tout est en ordre sur votre site. Nous espérons que cette checklist vous sera utile pour éviter toute pénalité.

PS : Si vous avez trouvé ce guide utile, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire et à le partager à vos amis/collaborateurs/animaux de compagnie/… grâce aux boutons de partages à gauche de votre écran.

A propos de l'auteur

Antoine Générau

Depuis plus de 10 ans, la piscine d'Antoine c'est Internet. Il y réalise des projets comme il fait des longueurs. Total autodidacte, ses connaissances il les a apprises à la force du poignet. Vous avez besoin d'un homme d'expérience ? Le voici.